Bulle d’insouciance

 

0

Il y a 10 jours j’ai perdu, une personne chère à mon cœur, ma grand-mère… Depuis j’ai l’impression que le temps est en suspend. Je n’avais jamais connu ce genre d’expérience douloureuse et je ne réalise pas très bien. C’est sans doute à cause des 5000km qui me sépare de ma famille endeuillée. Si j’ai eu envie d’écrire ici ce n’est pas pour parler de son départ (j’y reviendrais peut-être). Aujourd’hui j’ai pris mon courage pour traverser le chemin du chagrin, c’est dur, très dur et je sais que ce chemin sera long. Ces derniers temps, je suis submergée par pas mal d’émotions, et c’est un temps soi peu déroutant.

Aujourd’hui je n’ai pas travaillé, je suis restée à la maison et je n’ai rien fait de particulier. L’amoureux était là lui aussi, c’était son dernier jour de vacances. Nous avons donc passé la journée tout les deux.

En ces  temps difficiles, je trouve mon réconfort dans les bras de mon Homme et surtout de notre fille qui respire la joie de vivre. Cette bouffée de légèreté qu’elle m’apporte est mon moteur pour avancer chaque jours.Hier à la sortie de l’école, je suis partie faire un petit tour avec elle.

4

Elle avait envie de faire de la trottinette, nous nous arrêtâmes dans un petit parc prés de la maison. En la voyant jouer , je me suis dis que l’enfance c’est le meilleur âge de notre existence.  L’âge de l’insouciance.

Une époque de la vie où l’on ne pense pas à l’avenir, et tellement peu au passé. C’est un peu comme un paradis perdu, sans soucis, une heureuse inconscience où l’on ne sent pas « les épines » de la vie et on peine à imaginer les noirceurs du monde.

8

7

5

Assise sur un banc, la regardant jouer, je me suis sentie  reconnaissante, pleine de gratitude pour cette impromptue contagion de joie de vivre. J’ai souris à cette bouffée d’enfance, de légèreté et d’insouciance. Un sourire sur les lèvres, la joie m’a empli le cœur. J’étais dans ma petite bulle de douceur.

Tout ceci m’a rappelé  que malgré ce qui peut se passer dans nos vies, malgré les moments pas toujours agréables, il y a ces petits riens qui nous enchantent et qui nous prouvent que la vie est belle.

11

9

Et puis elle a sorti son petit  flacon à bulles et m’a expliqué que ces  fameuses bulles servent à faire des vœux.

« Il faut que tu fasses un vœux maman » me dit-elle.

Alors j’ai fais  le vœux d’être moi aussi contagieuse de cette joie de vivre, de cette capacité à goûter aux joies de l’existence.

3

 

Prenez soin de vous.

Alvina

 

Sur la pointe des pieds…

Ce soir à pas feutrés je reviens sur mon petit blog. Je relis les vieux posts et redécouvre des choses parfois oubliées. Et là je me rappelle de cette période où je prenais vraiment plaisir à partager ces petits moments simples de mon quotidien. Les photos n’étaient pas forcément très jolies ni bien cadrées, les textes pas si terribles, etc… Mais quel plaisir c’était.

Parfois je ressens cette envie de bloguer , de partager, d’échanger et puis non… Je n’ose pas de peur de déserter une énième fois. J’ai déjà tenté quelques retours sur le blog sans vraiment m’y tenir… Je ne vais même plus sortir l’excuse du temps car je suis convaincue que quand on désire vraiment quelque chose le temps n’est qu’un détail…

Je me suis éloignée peu à peu de la blogosphère car d’autres activités et projets ont pris le dessus, notamment ma petite boutique Kimy Jolie qui me prend de plus en plus de temps. Je ne vais pas m’en plaindre car j’adore ça.
Mais voilà, l’envie de « reprendre le clavier » me titille. Revenir tranquillement, simplement, sans trop me prendre la tête, sans me poser de questions. Je ne sais pas encore qu’elle tournure le blog prendra, mais c’est évident qu’il ne sera plus comme avant. Tant sur la fréquence des publications que sur le contenu.

Je reviens donc sur la pointe des pieds. Je ne vous promet pas grand chose, mais c’est sûre je n’ai pas envie de lâcher mon petit blog comme ça. 😁

À très vite,

Je vous embrasse😘

image

Alvina

Il était une fois Kimy Jolie…

Bonjour, c’est moi la fille qui passe une fois par mois sur son blog…
Ah si seulement j’avais autant de temps que d’idée! Cette petite phrase peut très bien devenir ma devise.
Force est de constater que je n’arrive pas à accorder du temps à mon petit blog et je ne vous cache pas que bloguer me manque un peu. Mais ces deux derniers mois, un petit projet m’a pris pas mal de temps. Un projet qui a failli ne pas voir le jour tellement j’hésitais à me lancer. Je suis de ces personnes un peu dures envers elles-mêmes et perfectionnistes sur les bords. Pour moi, si ce n’est pas au top, ce n’est même pas la peine d’y penser… Mais bon après mûre réflexion j’ai décidé d’être un peu plus tendre avec moi-même et de me donner une chance de commencer là où je suis et avec ce que j’ai. Car en même temps si on attend que tout soit bien fini à la perfection et bien on ne tente jamais rien!
Je vous présente donc mon petit projet : Kimy Jolie

11420103_10206989135345517_1448886320_o

 

Pour celles qui me suivent sur instagram vous avez déjà aperçu mon petit teasing. Aujourd’hui je suis contente de vous en parler enfin!
Maman d’une petite fille, je baigne dans l’univers des contes de fées et ce n’est pas pour me déplaire. Kiminette a une imagination débordante et chaque jour avec elle est une petite aventure.
C’est ma petite princesse, mon inspiration au quotidien. Elle me fait vivre dans son petit monde plein de fantaisie. Elle m’apprend à m’émerveiller d’un rien. Ma Kimy elle aime le rose, le violet et le bleu, les jupes qui tournent et les baskets à paillettes. C’est ma petite muse et c’est grace à elle que m’est venu l’idée de créer une petite collection de mignonneries à son image: métissée, douce et pétillante à la fois.
Kimy Jolie c’est donc une collection de créations originales dont la pièce phare est la jupe tutu en wax, accompagnée d’autres jolies choses: baguettes magiques, headbands, pochons, bracelets, etc.

Du tulle, du wax et des paillettes. Un subtil mélange d’ici et d’ailleurs.
Toutes les créations sont des pièces uniques ou en toutes petites séries, entièrement créées à la main. Des jupes simples mais raffinées, des accessoires funs et colorés. C’est une petite collection, avec des articles en nombre limité mais j’espère sincèrement qu’elle vous plaira. Les nouveautés viendront au fur et à mesure et au gré de mes inspirations.
Voici donc une partie des modèles qui sont disponibles dès aujourd’hui dans ma boutique ETSY. À savoir que chaque création peut être personnalisée et réalisée sur commande en fonction des tissus disponibles.

Je vous donne à présent rendez-vous du côté de Kimy Jolie 😉

02

 

1c

3d3c

2d

2g

0 2h5a 1a

Pour voir le reste de la collection et être informées des mises à jours, n’hésitez à vous abonner aux comptes Facebook et Instagram KIMY JOLIE 😉

 

 

 

{Look} Le maxi Kimono

Hello mes jolies! J’espère que votre semaine se passe bien. Me voici de retour pour un petit look. (Ça faisait longtemps hein). Promis j’essayerai d’en poster plus souvent 😉

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler Kimono.
Depuis la saison dernière cette pièce a rejoint le rang des indispensables du dressing. En même temps je trouve qu’elle le mérite bien. Elle a tout pour plaire, le confort et le style, tout ce que demande le peuple. Perso si je m’écoutais, je ne porterai que ça . Après tout, le kimono est très versatile, tantôt chic, tantôt romantique ou bohème. Bref, je suis fan, fan, fan! 😀

Mais vous savez quoi . Eh bien je n’ai jamais acheté de kimono. Et pour dire vrai, c’est parce que je n’ai pas encore trouvé de modèle qui me plaît à 100% (un comble, avec tous les modèles qui sont sortis ces derniers temps, vous me direz!). Donc en attendant d’en trouver un, je me contente d’en coudre .
Récemment je dégoté un magnifique tissu à l’imprimé « ethnique » noir et blanc.  Vite fait, bien fait j’ai cousu  un nouveau kimono mais cette fois en version longue…

Il m’en fallait absolument un dans ce style. Notamment pour l’associer à une combi short (très courte) shoppée chez pimkie. En effet vue comment elle est « sexy » je ne me voyais pas la porter toute seule (bonjour les fesses à l’air! Lol). En fait c’est plus sa coupe un peu graphique de cette combi short  qui m’a séduite. Simple mais avec ce petit quelque chose qui fait différence .

Etje ne sais pas vous mais, plus ça va plus je suis agréablement surprise par la nouvelle ligne directrice de la marque Pimkie. Depuis quelques saisons, elle propose des collections vraiment intéressantes et toujours à prix doux ! 😉

15 2 7 3116

 

Kimono – homemade

Combishort – Pimkie

Sandales (je ne sais plus lol)

Sac H&M

Et sinon vous le portez comment le kimono?

Des bisous! ❤

 

 

Gourmandise du matin #1 : chocolate cherry muffin

Mes photos sur instagram me trahissent un peu, je suis une grande adepte du petit déjeuner et le matin, j’aime me concocter des petites « gourmandises ». J’opte la plupart du temps pour des choses vraiment rapides, simples mais délicieuses. Galettes, tartines, pancakes, muffins, etc. Le petit dej c’est vraiment le repas que je préfère et ça tombe bien, car c’est le plus important de la journée. On peut se lâcher un peu et se faire de gros plaisirs ! Toutefois j’essaie toujours dans la mesure du possible de garder ça « sain ». Pas de matière grasse ni de sucre blanc raffiné 😉

En générale mes petits déjeuners se composent de :

-1 tasse de thé
-1 petite gourmandise
-1 verre de jus de fruit ou 1 fruit.

Vous me ferez remarquer que, pour que  mon petit déjeuner soit vraiment complet, il manque le produit laitier… Pour dire vrai, je ne suis pas trop fan de lait (animal ou végétal) donc j’évite. Cependant il m’arrive parfois de prendre du fromage blanc accompagné de céréales.

Aujourd’hui j’ai envie vous proposer une petite gourmandise chocolatée :

des muffins chocolat cerise.

2

J’aime bien associer la gourmandise aux fruits. Déjà  parce qu’il y a une notion d’équilibre alimentaire mais aussi parce que je raffole des fruits et légumes.

 

Ingrédients pour environ 6 muffins:

-4 cas de farine de blé complète

-1 cac de levure

-1 oeuf

-1 banane bien mûre

-2 cas de fromage blanc

-des cerises

-100 g de chocolat

1

Préparation:

Préchauffez le four à 180°

1-Dans une petite assiette écrasez la banane. Réservez.

2-Faites fondre le chocolat au micro ondes.

3-Mélangez dans un grand bol la farine et la levure.

4-Fouettez l’oeuf, incorporez le fromage blanc et la banane écrasée Mélangez et ajoutez cette préparation aux précédents ingrédients secs (farine et levure).

5-Enfin, ajoutez le chocolat fondu et mélangez le tout. Ne travaillez pas trop la pâte, elle doit rester un peu grumeleuse.

6-Versez la préparation dans des caissettes à muffins. Déposez les cerises sur le dessus et glissez le tout au four pour une dizaine de minutes.

7-Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau. La lame doit ressortir presque sèche.

8-Sortez les muffins du four et laissez-les tiédir dans leurs caissettes.

A déguster encore tiède et avec une bonne tasse de thé. Un pur régal. 😀

3

Alors dites moi, vous prenez quoi au petit déjeuner ?

 

26 printemps et une soirée pyjama

Il y a quelques jours j’ai soufflé ma 26e bougie. Non mais 26 ans ! Un pas de plus vers la trentaine! C’est drôle mais contrairement à l’année dernière où j’avais hâte de fêter mon quart de siècle, cette année c’était différent il y avait une petite pointe de nostalgie dans l’air… Mais cette dernière s’est bien vite envolée quand j’ai repensé aux années qui se sont écoulées! Loin de moi l’envie de vouloir faire un quelconque bilan hein (je n’aime pas trop ça! ). Mais si j’en avais un à faire, ce serait uniquement celui de ma 25e année. En effet c’est celle qui m’a le plus marqué jusqu’ici. Il y a eu plein de changement aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Des rebondissements aussi bons que mauvais et c’est la première fois que je ressens un certain changement chez moi.

J’ai grandi, j’ai vieilli et j’aime la personne que je suis en train de devenir. J’ai appris à lâcher prise, à déculpabiliser, à arrêter de me comparer aux autres, à mettre en valeur mes qualités et à accepter mes limites. Bref j’ai appris à positiver et aujourd’hui je suis plus à l’aise avec la personne charmante que je suis ( lol oui oui mes chevilles vont bien! 😀 )

On dit souvent qu’il faut savoir apprécier les petites choses de la vie. Un sourire, un moment passé avec ceux qu’on aime, une soirée bien arrosée entre amis. C’est donc ce que je fais pour embrasser dignement l’idée de vieillir. Et pour ma fête d’anniversaire, j’ai décidé de marquer le coup en faisant ma première soirée pyjama et j’ai voulu partagé ce moment avec une amie pour célébré son quart de siècle! 😉

Quand on dit « pyjama party », on pense: soirée pour les petites filles. Bon c’est vrai que ce genre de réception est d’avantage prisée par les minettes, mais on peut très bien adapter ce concept en version adulte! On troque les cookies et les verres de lait contre du champagne et des amuse-bouche et finalement c’est le pyjama qui reste la pièce maîtresse de la soirée. En 26 ans c’était donc ma première soirée pyjama et j’ai voulu créer une ambiance cocooning, féminine et pailletées! Du blanc, du doré, du rose et des étoiles! J’ai donc bidouillé, détourné, bricolé, fabriqué un photobooth et mis en place une déco pour une ambiance à la belle étoile!

Un thème assez décalé mais tout le monde a joué le jeu et nous avons passé une soirée mémorable! (se retrouver en pyjama dans un bar pour demander un bâton de craie ça ne risque pas de s’oublier! )
Donc quel que soit votre âge, vous pouvez si vous le désirer faire votre soirée pyjama, sans vous prendre la tête, entourez-vous de vos proches et amusez-vous! Un joli pyjama, des amis, des gourmandises, ne pas se prendre au sérieux, c’est la garantie d’une bonne soirée.

je vous laisse avec ce petit texte sur la jeunesse qui parle me beaucoup! 😉

« La jeunesse n’est pas une période de la vie,
elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l’imagination,
une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l’aventure sur l’amour du confort.
On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années : on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
Les années rident la peau; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.
Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.
Il demande, comme l’enfant insatiable : Et après ?
Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous êtes aussi jeune que votre foi.
Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir.
Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.
Si un jour, votre coeur est mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard. »

Traduction d’un extrait du discours d’adieu du Général Mac Arthur,
Intitulé « Duty Honor Country » aux étudiants de l’école Militaire de West Point. 1962.

1 3 5 6 13 16 DSC_0230 - Copie DSC_006121  DSC_0174

Depuis le temps!

6

Le temps passe vite, si vite!  Pratiquement 3 mois sans rien publier ici ! Pourtant ce ne sont pas les idées ni l’envie qui m’ont manqué.
Mais ces derniers temps, le rythme de mon quotidien a un tant soit peu changé. Un emploi du temps chargé, fatigue passagère, mille et une choses à faire et à penser. Une connexion internet qui faisait des siennes et un ordi qui lâche. Plus trop de temps, plus trop d’envie, bref plein de petites choses qui m’ont poussé à laisser ce petit univers virtuel pour me consacrer pleinement à la vraie vie.
Je vous avoue même que je ne ressentais plus vraiment de plaisir à préparer des articles mais de l’obligation. Je me mettais une petite pression en me souciant davantage de ce que vous apprécieriez plutôt de ce que j’avais vraiment envie de vous proposer.
Même si on ne dirait pas, un blog ça prend beaucoup de temps et d’énergie. Si à un moment on se sent forcé, je pense qu’il vaut mieux faire pause et souffler un bon coup car cela doit rester une passion .

10

C’est donc ce que j’ai fait, une petite « pause bloguesque ». Ce n’était pas prévu mais cela m’a permis de prendre du recul et retrouver cette envie d’écrire .Cette envie de revenir partager des choses avec vous. Enfin je dis ‘vous’, je ne sais même pas s’il reste qui que ce soit par ici Youhoouuu y’a quelqu’uuun?! 😀

Enfin, une chose est sûre, venir bloguer ici était devenu une habitude, mon petit plaisir et il me sera sans doute difficile de m’en passer totalement. Je ne vous promets pas des posts réguliers mais j’essayerai de passer au moins une fois par semaine. Et si ça vous dit, vous pouvez me suivre sur Instagram où je publie régulièrement.

MERCI aux lectrices de passage, qui m’ont parfois laissé des commentaires ou envoyé un petit e-mail afin d’avoir quelques nouvelles, vous êtes adorables
Je vous dis à très vite!
Des bisous

 9